Accueil du site > Eglises > C > Courtoulin

Courtoulin

lundi 6 juin 2011, par Eglises du Perche Ornais

Église saint Hilaire
Diocèse de Séez
Archidiaconé du Corbonnais
Doyenné de Corbonnais
Présentateur : le chapitre de la collégiale de Toussaint de Mortagne

Curti Dolteni au XIe siècle,
Courtoulain en 1130

Ancienne commune rattachée à Bazoches-sur-Hoëne le 13 février 1965 : voir à cette commune pour l’appartenance actuelle de cette paroisse.

contrefort et rampant toiture sans corniche un vitrail : saint Roch Fonts baptismaux Saint Sébastien Inscription révolutionnaire panneau en étain Bancs et mur nord Vitrail : saint Hilaire "Tabouret" de soutien du clocher Christ de la poutre de gloire

ÉGLISE SAINT HILAIRE

Description extérieure

Description intérieure et mobilier

Histoire et légendes

Informations spécifiques : association, visite de l’église...

Description extérieure

  • Plan allongé dépourvu de transept.
  • Chevet semi-circulaire.
  • Clocher au faîte de la toiture, à l’avant de la nef et couronné par une flèche.
  • Porche en maçonnerie.Église en plein champs, nef romane précédée d’un porche
  • Mur ouest encadré de contreforts et surmonté d’un rampant
  • Abside ronde simple dans laquelle est la sacristie
  • Aucune fenêtre sur le mur nord
  • Trois fenêtres sur le mur sud agrandies au XVIIe
  • Toit débordant des murs et dont les poutres sont visibles, car sans corniche.

Description intérieure et mobilier

  • Nef simple avec un chœur plat
  • Voute lambrissée avec poutres en bois à entraits et poinçons
  • Sur la poutre la plus proche du chœur, un Christ en croix du XVIIe siècle
  • Dans le fond de l’église, un ensemble de grosses poutres de bois, appelé "tabouret" soutien le clocher
  • Deux murets, restes de l’ancienne clôture de communion, séparent le chœur de la nef. Celui de gauche supporte une vierge à l’enfant ayant servi de déesse Raison sous la Révolution et qui garde des traces rouges
  • Sur le mur nord un panneau de bois avec une proclamation révolutionnaire
  • Dans le même mur, une niche contenant une statue en bois du XVIe siècle de saint Hilaire à qui est dédiée l’église
  • L’autel du XIXe siècle est encadré de deux panneaux en étain décoré par une paroissienne au début du XXe siècle avec un décor de paons
  • Le mur du fond montre deux niches avec statues, à gauche saint Sébastien en pierre et à droite saint Roch, tous deux du XVIIe siècle
  • Fonts baptismaux du XVIe siècle
  • Bancs de bois
  • Un tableau de la déposition du Christ.

Histoire et légendes

La construction de l’église remonte à 1130.

Informations spécifiques : association, visite de l’église

Où est située cette église:


Découvrez toutes les églises du Perche Ornais géolocalisées en un clin d'œil