Accueil du site > Eglises > S > Saint-Victor-de-Reno

Saint-Victor-de-Reno

jeudi 26 janvier 2012, par Eglises du Perche Ornais

Église saint Victor

Diocèse de Séez
Archidiaconé du Corbonnais
Doyenné de Corbonnais
Présentateur : le chapitre de la collégiale de Toussaint de Mortagne

Sancti Victorii de Regnou en 1200

Diocèse de Séez
Doyenné du Perche
Paroisse sainte Céronne au Perche

Côté sud de l'église Clocher pyramidal Abside romane Bas-côté nord vu de l'est Nef Tabernacle du maître autel Décor du retable Statue de saint Victor Autel du bas-côté nord Autel du prieuré de la Madeleine de Reno Baldaquin venant de la Madeleine de Reno et les fonts baptismaux Les orgues Statue de sainte Vitrail de la Vierge La Madeleine de Reno mur nord La Madeleine de Reno, le chevet La Madeleine de Reno : la porte La Madeleine de Reno : la charpente restaurée La statue de sainte Madeleine

ÉGLISE SAINT VICTOR

Description extérieure

Description intérieure et mobilier

Histoire et légendes

Informations spécifiques : association, visite de l’église...

Description extérieure

  • Église d’origine romane, du XIIe siècle, en roussard et pierres locales couverts d’un crépi.
  • L’ensemble fut remanié depuis le XVIe siècle
  • La nef est flanquée côté nord d’un bas-côtéen 1822, avec des toitures perpendiculaires à la nef.
  • Le porche à l’Ouest est simple, surmonté d’une niche du XVIe siècle contenant autrefois une statue de Saint Victor du XVe siècle, très usée que certains ont dit être celle de Saint Gilles, deuxième patron de la paroisse.
    Cette statue conservée dans l’église sera remplacée par une copie.
  • Au chevet de l’église une fenêtre romane bouchée lors de l’installation de retable

Description intérieure et mobilier

  • Nef voûtée en lambris de bois avec entraits et poinçons.
  • Les vitraux sont une création récente, fruits des travaux de restauration de l’association "Mémoire de Saint-Victor-de-Réno". Le vitrail le plus près de l’autel, côté sud, conserve un visage de la Vierge, ultime reste des vitraux offerts à la paroisse par Marguerite Auvé lors de son mariage avec Claude Gruel de la Frette
  • Chœur : retable en bois du XVIIe siècle, comprenant 6 colonnes torses à chapiteaux corinthiens et un triple fronton.
  • La toile qui surplombe l’autel représente Saint Victor prêchant.
  • Les trois frontons contiennent de petits tableaux représentant Dieu le Père, la Vierge et un personnage non identifié.
  • Les niches des côtés contiennent des statues modernes : un saint évêque (gauche), un saint abbé (droite).
  • Le tabernacle à cinq pans est orné de statuettes en bois doré : Vierge à l’Enfant sur la porte, Apôtres ou Pères de l’Église sur les côtés, et six angelots sur la corniche supérieure.
  • Cet autel fut un don de Barbe Servien épouse d’un Gruel et dame de Longny avant sa mort en 1673.
  • Il est classé depuis le 13 février 1978
  • Dans le bas-côté nord, à gauche de l’autel, une Vierge à l’Enfant, en pierre polychrome du XIVe siècle, classée, don également de Barbe Servien.
  • Contre le mur nord, un autel fut installé en 1831 lorsque la propriétaire de la Madeleine de Reno transforma la chapelle de ce prieuré en grange. La statue qui l’orne est dite Sainte Suzanne, mais elle est peut-être Sainte Madeleine
  • A l’entrée de l’église, les fonts baptismaux sont protégés par un baldaquin provenant de la Madeleine de Réno.

Histoire et légendes

Le cahier percheron n°76 est dédié à Saint Victor de Reno.

Informations spécifiques : association, visite de l’église

A l’ouest du village : la Madeleine de Réno, église romane, désaffectée et privée aujourd’hui où devaient vivre des Lépreux ou d’autres personnes contagieuses.
Elle date des XIII-XVe siècles. Inscription MH 4 novembre 1983. (visite possible le jour du patrimoine)
Avant la Révolution, la Madeleine de Réno était un prieuré conventuel relevant de l’abbaye bénédictine de Thiron, fondée en 1109. Ce prieuré est mentionné dès 1147. Le prieuré disparut à la Révolution, les bâtiments et les terres furent vendus comme biens nationaux. La chapelle présente une nef simple et un chœur terminé par une abside ronde. De l’époque romane subsistent le porche occidental, des fenêtres sur la façade nord, ainsi que la trace de baies sur l’abside. Au 15e siècle, la charpente fut entièrement refaite avec poinçons et entraits apparents.

Mémoire de Saint-Victor-de-Réno, association créée en 2 007, a son siège à la mairie de Saint-Victor de Réno. Elle édite une revue et a de nombreuses activités pour financer la restauration de l’église et le patrimoine de la commune.
Aux journées du patrimoine, des visites commentées de l’église sont organisées.

Où est située cette église:


Découvrez toutes les églises du Perche Ornais géolocalisées en un clin d'œil